E-Mail 'Peut-on parler de tout et des TIC"E" en particulier ?' To A Friend

Email a copy of 'Peut-on parler de tout et des TIC"E" en particulier ?' to a friend

* Required Field






Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.



Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.


E-Mail Image Verification

Loading ... Loading ...

(1 commentaire)

1 ping

    • Thierry on 19 novembre 2010 at 12 h 51 min

    Ce que Clémenceau veut dire, c’est que dans certains domaines, il ne suffit pas d’avoir raison ou d’être un spécialiste. Dans le cas de l’école, comme pour la guerre, il faut emporter l’adhésion générale – et le problème devient donc politique – surtout lorsqu’on vit en démocratie.

    Comme la sphère est politique, les acteurs s’empoignent à coup de « spécialistes », « démagogiques », « incompétents », « positions réactionnaires » ou « pédagogistes », etc.. Débat par nature même non tranchable, car en matière d’éducation, il n’y a pour l’instant pas de science – ou si peu. Les positions adoptées par les acteurs ne sont pas réfutables, au sens de Popper.

    C’est un débat où il n’est pas prouvé que les « experts » aient raison, ni que les « amateurs » aient tort. La seule chose de sûre, c’est que les experts, s’ils veulent faire avancer les choses, doivent se battre sur le terrain politique, c’est à dire participer au débat et, si possible, s’y montrer plus convaincants que les « amateurs ».

    L’art de convaincre n’a rien à voir avec la vérité et il est au moins aussi bien répondu chez les amateurs que chez les experts. Tache difficile donc.

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Lucie Pearson, brunodev. brunodev said: nouveau message, Peut-on parler de tout et des TIC"E" en particulier ? – http://www.brunodevauchelle.com/blog/?p=755 […]

Les commentaires sont désactivés.

%d blogueurs aiment cette page :