E-Mail 'Derrière les écrans la parentalité derrière la parentalité un projet de société' To A Friend

Email a copy of 'Derrière les écrans la parentalité derrière la parentalité un projet de société' to a friend

* Required Field






Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.



Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.


E-Mail Image Verification

Loading ... Loading ...

4 pings

  1. […] Derrière les écrans la parentalité derrière la parentalité un projet de société. Ma colère est grande : pourquoi ne parvient-on pas à dépasser la question des « écrans » ? Ces procès et autres chroniques, émissions, propos, ou polémiques sont totalement irresponsables. Ils oublient que toutes les évolutions matérielles et leurs usages s’inscrivent dans un « système » et que les intentions sous-jacentes sont porteuses d’un projet de société, d’un projet politique, mais aussi philosophique. Mais il est plus pratique de désigner un coupable plutôt que de rechercher l’origine du problème. René Girard avait bien mis en évidence, dans un tout autre registre, la figure et le rôle du bouc émissaire comme moyen d’exorciser une réalité que l’on ne veut pas forcément voir et comprendre…. Les polémiques qui enflent dans les médias et sur les réseaux sociaux sont souvent fondées sur des questionnements importants, mais trop souvent mal fondés, mal analysés et même idéologisés. […]

  2. […] Derrière les écrans la parentalité derrière la parentalité un projet de société. Ma colère est grande : pourquoi ne parvient-on pas à dépasser la question des « écrans » ? Ces procès et autres chroniques, émissions, propos, ou polémiques sont totalement irresponsables. Ils oublient que toutes les évolutions matérielles et leurs usages s’inscrivent dans un « système » et que les intentions sous-jacentes sont porteuses d’un projet de société, d’un projet politique, mais aussi philosophique. Mais il est plus pratique de désigner un coupable plutôt que de rechercher l’origine du problème. René Girard avait bien mis en évidence, dans un tout autre registre, la figure et le rôle du bouc émissaire comme moyen d’exorciser une réalité que l’on ne veut pas forcément voir et comprendre…. Les polémiques qui enflent dans les médias et sur les réseaux sociaux sont souvent fondées sur des questionnements importants, mais trop souvent mal fondés, mal analysés et même idéologisés. […]

  3. […] Derrière les écrans la parentalité derrière la parentalité un projet de société. Ma colère est grande : pourquoi ne parvient-on pas à dépasser la question des « écrans » ? Ces procès et autres chroniques, émissions, propos, ou polémiques sont totalement irresponsables. Ils oublient que toutes les évolutions matérielles et leurs usages s’inscrivent dans un « système » et que les intentions sous-jacentes sont porteuses d’un projet de société, d’un projet politique, mais aussi philosophique. Mais il est plus pratique de désigner un coupable plutôt que de rechercher l’origine du problème. René Girard avait bien mis en évidence, dans un tout autre registre, la figure et le rôle du bouc émissaire comme moyen d’exorciser une réalité que l’on ne veut pas forcément voir et comprendre…. Les polémiques qui enflent dans les médias et sur les réseaux sociaux sont souvent fondées sur des questionnements importants, mais trop souvent mal fondés, mal analysés et même idéologisés. […]

  4. […] Derrière les écrans la parentalité derrière la parentalité un projet de société. Ma colère est grande : pourquoi ne parvient-on pas à dépasser la question des « écrans » ? Ces procès et autres chroniques, émissions, propos, ou polémiques sont totalement irresponsables. Ils oublient que toutes les évolutions matérielles et leurs usages s’inscrivent dans un « système » et que les intentions sous-jacentes sont porteuses d’un projet de société, d’un projet politique, mais aussi philosophique. Mais il est plus pratique de désigner un coupable plutôt que de rechercher l’origine du problème. René Girard avait bien mis en évidence, dans un tout autre registre, la figure et le rôle du bouc émissaire comme moyen d’exorciser une réalité que l’on ne veut pas forcément voir et comprendre…. […]

Les commentaires sont désactivés.

%d blogueurs aiment cette page :