Des livres, des livres, des livres… du papier à lire cet été… ou avant

Le livre est un objet qui reste symboliquement très fort car il permet de saisir physiquement une pensée dans la globalité voulue par l’auteur et l’éditeur. A la différence d’une version numérique de l’ouvrage la version papier permet de « tenir dans la main » une pensée, un chemin, une réflexion. Même si l’on peut critiquer le monde de l’édition tant il est divers et pas toujours égal (comme le monde de la presse, et beaucoup d’univers professionnels), une fois que l’on fait ses choix (et non pas subit), on peut alors trouver de quoi avancer dans la réflexion : le livre et un objet qui peut être « complet » pour le lecteur et ainsi lui permettre d’accéder à un ensemble qui a une certaine cohérence. Dans le milieu éducatif et autour, il y a de nombreuses publications. Parmi celles-ci j’ai repéré ces temps-ci plusieurs ouvrages qui pourraient bien nous aider à penser pendant les prochaines vacances d’été.

1 – Pour comprendre comment la populations s’empare du numérique
Dominique Pasquier, « L’internet des familles modestes, Enquête dans la France rurale », Presses des Mines, 2018
Un livre qui permet d’entrer dans un univers rarement exploré et d’une manière telle que l’on touche à la proximité des personnes auprès desquelles l’auteur a enquêté. Une ouverture sur ce que l’on fait du numérique aussi dans les familles modestes et comment le numérique interfère avec les trajectoires de vie

Jocelyn Lachance, « La famille connectée, De la surveillance parentale à la déconnexion des enfants », Erès 2019
On connait l’auteur pour son travail sur les adolescents. Il continue l’exploration en situant désormais son regard sur ce qui se passe dans les familles et avec les adultes. Un regard très riche qui complète ses autres écrits que l’on peut aussi lire dans la revue « l’école des parents »

2 – Pour cartographier les différents aspects que prend le numérique dans notre vie et donc dans notre culture
Dominique Cardon, « Culture Numérique », Les presses de Science Po, 2019
C’est une sorte de « Mooc Papier » que nous propose l’auteur. Bien connu pour ses ouvrages sur les algorithmes, nous retrouvons ici un cours qu’il donne à ses étudiants en 2è année à Science Po où il dirige le Médialab (antérieurement c’était Bruno Latour et Dominique Boullier qui le dirigeaient et l’ont créé en 2010)

3 – Parce que l’esprit critique ne va pas de soi et n’est pas simplement un ensemble de technique, des ouvrages pour nous aider à aller plus loin.
Marion Carbillet et Hélène Mulot, « A l’école du partage, les communs dans l’enseignement », C&F éditions, 2019
Un ouvrage écrit pas deux professeurs documentalistes et qui devrait être lu par tous les enseignants (et pas forcément documentalistes). Même si cet ouvrage est centré sur les élèves, et sur ce que l’on peut leur permettre de développer, il sera d’abord utile à tous les éducateurs. Il ne faudra pas s’arrêter à l’impression de forme d’un texte dense qui peut sembler difficile à lire (les pages son bien pleines… il y a peu d’indications complémentaires de lecture) et

Albert Moukheiber, « Votre Cerveau vous joue des tours », Allary Editions,2019
Démontant un à un les mécanismes psychiques, autonomes et en relation, l’auteur nous invite à découvrir nos forces et nos vulnérabilités mentales. Un document sérieux qui associe approche clinique et neuroscientifique

Nicolas Gauvrit et Sylvain Delouvée (sous la dir de), « Des têtes bien faites, Défense de l’esprit critique », PUF, 2019
Associant chercheurs et praticiens, un ouvrage qui aide à envisager ce que peut être l’éducation de l’esprit critique

3 – Parce que les spécialistes peuvent, au delà de nos univers professionnels, nous aider à comprendre une société en mutation.
Dans un autre registre professionnel, deux autres ouvrages pour nous aider à comprendre:

Fabien Tarissan, Au cœur des réseaux, Des sciences au citoyen, Le pommier, 2019
Nous ouvrir les yeux sur « tous » les réseaux, est l’ambition de ce livre qui aide à comprendre bien au-delà de ce que l’on en dit habituellement dans les médias grand public

Bruno Patino, La civilisation du poisson rouge, Petit traité sur le marché de l’attention, Grasset 2019
Dans la suite des travaux sur l’attention et sa captation, l’auteur nous invite aussi à comprendre le marché et les moyens de ce marché

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :