E-Mail 'Numérique, l'âge de raison ?' To A Friend

Email a copy of 'Numérique, l'âge de raison ?' to a friend

* Required Field






Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.



Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.


E-Mail Image Verification

Loading ... Loading ...

(1 commentaire)

2 pings

    • Kbcrawl on 5 juillet 2016 at 15 h 52 min

    Bonjour et merci pour votre article.

    Grâce à la veille que vous avez faite et à l’analyse des occurences, J’ai l’impression que l’éducation nationale cherche d’avantage à créer un cadre avec un accès au numérique et éventuellement à généraliser certains usages plutôt que de mettre en place une véritable formation.
    Il ne s’agit que de mon impression, mais si elle s’avère vrai je déplore un peu ce choix. Il est très bien de familiariser les écoliers à ce médium mais tenter d’en expliquer le fonctionnement me semble primordial.

    Cordialement
    Alice

  1. […] La concomitance de deux textes et un discours est toujours intéressante, un signe diront certains. Ainsi en est-il de ce que la ministre de l’éducation déclare au journal le Monde ce 21 avril 2016 à propos du plan numérique et que l’on retrouve dans son discours de Nancy du même jour, peu de temps après la publication de la circulaire de rentrée. Car dans les deux cas la place donnée à l’informatique et au numérique révèle des analyses et des choix qui méritent réflexion et en tout cas de les partager avec les acteurs de terrain. Car c’est bien à eux, en premier que s’adressent ces propos.  […]

  2. […] “ La concomitance de deux textes et un discours est toujours intéressante, un signe diront certains. Ainsi en est-il de ce que la ministre de l’éducation déclare au journal le Monde ce 21 avril 2016 à propos du plan numérique et que l’on retrouve dans son discours de Nancy du même jour, peu de temps après la publication de la circulaire de rentrée. Car dans les deux cas la place donnée à l’informatique et au numérique révèle des analyses et des choix qui méritent réflexion et en tout cas de les partager avec les acteurs de terrain. Car c’est bien à eux, en premier que s’adressent ces propos.”  […]

Les commentaires sont désactivés.

%d blogueurs aiment cette page :