Choix de plateforme pour l'EAD

Plateforme, FOAD, ENT, ENA….

Les plateformes FOAD (Learning Management System !) sont toujours plus nombreuses. Cependant elles tendent toutes à converger vers des outils communs qui associent dans un même espace cohérent le synchrone et l’asynchrone d’une part, le seul et l’interactif d’autre part, autrement dit la nature de l’activité de l’usager dans les outils.

Ayant eu à en manipuler plusieurs depuis quelques années, il me semble qu’il faut resituer la problématique des choix de plateforme et d’outils au sein de ces plateformes

Pour commencer il nous faut parler de « contexte d’usage ». Comment penser un outil sans passer par l’analyse du contexte d’usage. La transversalité supposée de tous les outils disponibles est loin d’être effective, il suffit de compter le nombre de produits disponibles pour le vérifier. En réalité c’est la difficulté de l’analyse des contextes associée à des réflexes corporatistes qui ont amené à cette dispersion. On observe la même chose du coté des ENT… Une observation plus avancée des produits met en évidence des éléments de comparaison qui permettent de mieux comprendre les points de convergence et de divergence.

Outils

  • Outils de diffusion
  • Outils d’interaction
  • Outils de production

Ergonomie

  • Accessibilité immédiate globale
  • Facilité de mise en oeuvre des outils
  • Cohérence de l’interface

Suivi

  • Outil de gestion des utilisateurs
  • Outil d’évaluation
  • Outil de tracking

Modèle pédagogique

  • Axe de la transmission
  • Axe du collaboratif
  • Axe de l’interactif
  • Axe de la production de l’apprenant
  • Axe de l’auto direction dans les apprentissages (réflexif intégré)

Si l’on veut passer de l’outil à l’instrument (Rabardel 1995) et assurer que l’on met en place des dispositifs (cf. la définition de Daniel Perraya in Hermés dispositif 2006) on est obligé de passer par cette explicitation et la croiser avec les contextes d’usage pour envisager une réelle évaluation de la pertinence des produits. Il n’est jamais inutile en particulier de réfléchir au public supposé accéder à ces instruments et dispositifs. Cette évidence s’ajoute à celle des objectifs visés. Pourquoi faut-il donc rappeler ces éléments ? Parce qu’ils sont trop souvent délaissés au profit des arguments techniques ou de séduction (rappelons ici que l’on ne se fait pas une opinion en quelques minutes sur ce type de produit et surtout pas à la suite d’une brillante démonstration). Quelques récentes expériences m’ont prouvé que le choix de la plateforme avait été fait en dehors de cette analyse simple et que d’autres impératifs avaient prévalu. Au moment où ces outils se développent dans de nombreuses sphères de l’éducation et de l’enseignement ou de la formation, il est essentiel de se donner le temps de « réfléchir » à la pertinence des choix…. techniques…

A débattre

BD

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :