E-Mail 'E.M.I.A. : étudiants (élèves) massivement impliqués dans leur apprentissage' To A Friend

Email a copy of 'E.M.I.A. : étudiants (élèves) massivement impliqués dans leur apprentissage' to a friend

* Required Field






Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.



Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.


E-Mail Image Verification

Loading ... Loading ...

6 pings

  1. […] A force d'entendre parler des MOOC, des classes inversées et de plusieurs autres "innovations" dites pédagogiques avec le numérique, on peut observer que les élèves, les étudiants (les élèves) sont…  […]

  2. […] La question essentielle qu’il faut donc poser à tous ces prescripteurs est : qu’est-ce qui peut permettre d’impliquer massivement les jeunes dans les apprentissages ? Si simplement cette question était systématiquement posée avant toute action pédagogique, on aurait fort probablement d’autres innovations, probablement moins médiatisées.  […]

  3. […] E.M.I.A. : étudiants (élèves) massivement impliqués dans leur apprentissage […]

  4. […] A force d'entendre parler des MOOC, des classes inversées et de plusieurs autres « innovations » dites pédagogiques avec le numérique, on peut observer que les élèves, les étudiants (les élèves) sont en grande partie mis …  […]

  5. […] E.M.I.A. : étudiants (élèves) massivement impliqués dans leur apprentissage. A force d’entendre parler des MOOC, des classes inversées et de plusieurs autres « innovations » dites pédagogiques avec le numérique, on peut observer que les élèves, les étudiants (les élèves) sont en grande partie mis de coté… malgré toutes les bonnes intentions des uns et des autres…. En effet on entend bien les termes collaboration entre pairs, travail d’entrainement et d’exercice accompagné par l’enseignant. De fait les intentions sont bien au service de ceux qui apprennent mais là où ils sont mis de coté, c’est qu’on ne travaille pas assez la question de l’implication personnelle, l’engagement nécessaire pour entrer dans ces modes d’apprendre. […]

Les commentaires sont désactivés.

%d blogueurs aiment cette page :