L’usage modifie le prescrit

20121228-090612.jpg

Voici un bel exemple de détournement d’usage. Lassé de son inutilité dans la salle de formation, le responsable en a profité pour y accrocher plusieurs post it. Au moins ils sont lisibles et ce tableau sert enfin à quelque chose !

Print Friendly, PDF & Email

(3 commentaires)

  1. Plus que le détournement d’usage, c’est le gaspillage de fonds (publics ou pas, je ne sais pas) qui fait mal au ventre si vraiment ce tableau ne sert à rien d’autre qu’à coller des post-it… alors que des enseignants rêvent d’avoir un tableau comme ça dans leur classe. Comme quoi aussi, d’une part ce type de matériel ne doit absolument pas être « imposé » mais répondre à une demande et être accompagné d’une solide formation ; et d’autre part, il doit être positionné dans une salle de classe et non pas dans une salle « polyvalente ».
    Sinon, avec quelques autres couleurs de post-it et quelques traits au feutre, ça pourrait presque ressembler à une carte heuristique… ;+)

    1. De fait il y a un gaspillage (privé ici). La personne à qui j’ai fait remarqué le fait a acquiescé au fait que l’objet n’avait pas pris sens dans cette salle de formation et de réunion. Pour info, ce TBI a été mis dans un lieu de formation d’adultes, eux-mêmes, le plus souvent, responsables dans l’enseignement et l’éducation. Voilà un bel exemple de ce qu’il ne suffit pas de former les enseignants, mais qu’il faut former aussi les formateurs, et les responsables des établissements… Et encore par former, il ne faut pas voir la seule formation technique (lourde, trop lourde pour les multiples fonctions des TBI à mon avis), mais aussi la mise en situation pédagogique et plus généralement la prise de conscience du lien entre numérique et apprentissages…
      Une hirondelle ne fait pas le printemps, pas plus qu’une technologie ne fait la pédagogie…

      Enfin j’avais aussi suggéré au collègue d’utiliser non pas des feutres (l’écran du TBI aurait été irrémédiablement perdu, ce qui arrive plus souvent qu’on ne le pense) mais simplement des fils de laine de différentes couleurs pour relier les post-it…

    • Claude on 31 décembre 2012 at 16 h 00 min
    • Répondre

    Ce gaspillage existe également dans le public. Il revet plusieurs formes à des degrés plus ou moins grand :
    – installation dans un salle de réunion et d’examen*
    – installation en tableau secondaire sur le côté
    – équipement qui reste dans les cartons
    – dotation sans besoin clairement énoncé par les enseignants
    – utilisation comme écran de projection de luxe

    *Ce choix est fait par les administrations pour ne pas faire de jaloux et pour permettre l’accès au matériel à chaque enseignant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :