Category: culture

La dépression collective, émergence de la première crise d’un monde numérique ?

Si l’on met de côté les provocations et autres propos insensés tenus par quelques un(e)s, les mouvements auxquels nous assistons depuis plusieurs mois sont surtout le signe d’une forme de « dépression collective ». Dépression d’autant plus étonnante qu’elle n’est pas basée sur la perte d’un sentiment d’auto-efficacité, la plupart de ceux qui s’expriment dans la rue …

Lire la suite

Démolitaire et Totalcratie avec le numérique (ou sans) ? vers une Numécratie !!!

Étonnant tournant que celui s’opère en ce moment : la fin de la démocratie idéalisée par les anglais au XVIIIe siècle puis progressivement développée dans les pays occidentaux principalement. Comme nous l’avons proposé dans un précédent billet, la démocratie traditionnelle est mise à mal par le numérique et ses usages. Dans le même temps, certains …

Lire la suite

Éducation aux médias et à l’information ? une expérience ancienne (et toujours d’actualité).

Enseignant de lettres histoire en lycée professionnel, j’ai eu la chance de pouvoir « inventer » un dispositif de travail (en 1987) pour permettre aux élèves de travailler aussi bien les médias, les informations que l’expression écrite et orale. J’ai mis longtemps à réaliser que cette expérimentation était particulièrement intéressante au-delà du seul résultat pour les élèves. …

Lire la suite

Une démocratie avec le numérique est-elle possible ?

Au vu de l’importance prise par l’utilisation et le contrôle des moyens numériques par l’ensemble des sociétés de notre terre, il est nécessaire de s’interroger sur ce que l’on appelle encore la démocratie. Des printemps arables aux gilets jaunes, des GAFAM aux pouvoirs chinois ou russes, tout converge autour du numérique pour nous indiquer qu’il …

Lire la suite

Mais où sont donc passées les soirées diapos d’antan ?

L’exposition de soi est une possibilité désormais offerte de manière renouvelée à chacun de nous grâce à Internet, le web et encore plus aisément, les réseaux sociaux numériques. Le temps des « vacances » est un temps qui ouvre d’autres angles de vue sur soi. D’une part, chacun (ou presque) dispose de l’appareil photo dans son smartphone, …

Lire la suite

Quelle science pour quelle politique du numérique… en éducation ?

Quand les politiques disent qu’ils font appel à la science pour prendre leurs décisions, on peut s’interroger dans deux directions : d’une part la tentative d’instrumentalisation, d’autre part la recherche de reconnaissance. Le politique a intérêt à situer ses décisions dans un cadre différent de celui dont ils relèvent habituellement (le discours politico-médiatique) afin de …

Lire la suite

Modélisation : des cadres d’analyses du numérique en éducation

Il existe plusieurs modélisations du développement du numérique en éducation qui aident à analyser ce qui est en train de se produire dans les systèmes éducatifs contemporains. SAMR, et ASPID (T Karsenty) sa prolongation, sont souvent évoqués. De même le modèle TPACK. On dispose aussi d’outils d’analyse comme le TAM (Technologie Acceptance Model) moins centré …

Lire la suite

Téléphone portable : imbroglio, confusion, incompréhension, méconnaissance

En intitulant son article « Imbroglio autour de l’interdiction du portable à l’école » la journaliste du Monde, Mathilde Damgé, (Le Monde du 01/082018) n’a fait qu’ajouter du bruit au bruit. Outre qu’elle aussi joue de son interprétation, elle reprend en fait les échanges actuels sur les réseaux sociaux et dans la presse et en fait une …

Lire la suite

Peut-on encore se faire son opinion, avoir ses analyses ?

On reparle, en ces premiers jours de juillet de portable à l’école. La loi « relative à l’encadrement de l’utilisation du téléphone portable dans les écoles et les collèges, » est encore en discussion avec les propos des sénateurs en direction du lycée, cherchant à modifier à nouveau le texte voté début juin (voir les liens ci-dessous). …

Lire la suite

Quelle vision de l’humain dans un monde numérique ? Le cas du lab de l’EN

Le lancement médiatique du lab de l’éducation et de l’innovation le 5 juin nous montre que le ministre de l’éducation n’est pas vraiment philosophe, à peine éthicien, en tout cas son humanisme est réactif plutôt que proactif. De plus ce genre de manifestation nous rappelle cet aphorisme bien actuel :  » Paraître est souvent plus …

Lire la suite